GRANDEUR NATURE, Cluj-Napoca (RO)

En 2014 à Cluj-Napoca/Roumanie, invité par Daniela Maier et Scena urbană l’association de l’Ordre des Architectes de Transylvanie, en lien avec l’Institut Français, une recherche artistique commence avec les habitants à propos des flux changeants dus à la future transformation d’une artère du centre-ville en rue piétonne. Plusieurs ateliers de recherche sont mis en place avec des étudiants en danse et en architecture directement dans la rue Kogalniceanŭ, et un questionnaire est proposé aux habitants pour témoigner des expériences présentes et des visions futures.

Une conférence est donnée pour présenter le projet #Number# et ses processus.

En mai 2014 la rue Kogalniceanŭ est fermée à la circulation automobile pendant 2 semaines lors des Journées de Cluj organisées par la municipalité, pour expérimenter cette nouvelle situation piétonne. Avec le concert-danse-installation Grandeur Nature créé avec le sculpteur Denis Tricot et l’électro-acousticien Eric Cordier, nous occupons l’espace de la rue situé juste devant la Philharmonie. C’est un spectacle transversal mélangeant nos pratiques dès la conception de la sculpture-instrument tout en ondulations, vibrations, fils de bois suspendus et mobiles enrichis de capteurs qui en font un véritable instrument de musique à habiter. Un concert-performance improvisé est programmé chaque jour pendant une semaine.

Pour tester le champ des possibles dans cette rue, des ateliers et des rencontres sont organisées avec des classes d’enfants, des handicapés aveugles, un groupe de danseurs de tango y a présenté une soirée milonga avec musiciens live et même un club de Shotokan y a pratiqué son entraînement hebdomadaire avec une présentation de katas accompagnés par leuss sons étonnament adéquats évoquant. L’instrument monumental mis au service d’un art martial combinant respiration, maîtrise du geste, qualités d’énergie qui sont aussi au coeur de la production sonore de Grandeur Nature.

Un débat d’idée public est organisé dans la rue avec des architectes, des urbanistes et divers acteurs associatifs du changement, sur la pertinence, les prospections et les moyens d’action de la transformation de cette rue.