#0 MANIFESTE

Number s’empare du matériau-ville en devenir.

Number n’est pas une dérive situationniste mais une progression de peu vers plus.

Number convoque Pan (Tout) et le conduit jusqu’à épuisement de ses instincts vers le coeur de la Cité.

Number est un noeud dans le matériau-bois de la ville.

Number est un ratissage urbain rayonnant de façon à remuer la terre sans cacher les râteaux.

Number est la découpe lente sur le gâteau d’une part de ville pour fendre sa cerise.

Number exploite les richesses artificielles de la ville comme monument, machine et réseau.

Number prend une conscience aiguë de la fourmilière humaine, piétonne, routière et se joue de cette ‘’fourmillante cité’’ (Baudelaire).

Number est un tissage avec le tricot contextuel, spirituel et corporel.

Number prend la ville comme champ d’expérimentations aléatoires.

Number croise autoroutes et boulevards, longe avenues et rues des faubourgs.

Number traverse et fait vibrer les zones érogènes urbaines.

Number provoque la rencontre et la redécouverte, identitaire, sociale, environnementale brute.

Number n’est pas une promenade mais le maillage étoilé d’un territoire.

Number est une avancée horizontale critique qui deale avec le sentiment du vertical sensible.

Number arpente chaque jour une portion de la ville cartographiée par ce jour.

Number est le client de la ville comme dealer.

Number est un triptyque autour d’une heure H.

Number bricole des scénographies urbaines mobiles impromptues.

Number nécessite toutes les facultés de son atlas-axis, de ses roues, de ses voûtes plantaire, diaphragmatique, palatine et crânienne, ou d’aucunes.

Number ne crée pas d’images mais du relief en 3D à partir du réel de toutes dimensions.

Number ne se fixe pas dans un théâtre mais n’élude pas la scène pour autant.

Number joue avec le seuil, le hors champ, l’échelle, la répétition, la profondeur, l’intime, le collectif.

Number ne se pose ni dans une boîte noire ni une white box mais affiche les couleurs du jour.

Number s’expose à 360° comme une péripatéticienne (gr. peripatein «se promener»).

Number observe les gens et les choses puis les laisse observer.

Number comme le nombre… des rencontres, des traversées, choix, invitations, possibles.

Number comme le nombre… des villes visitées, des rues arpentées, des places frottées.

Number comme le Nombre… qui permet de rendre compte, décrire, additionner, calculer, rythmer.

Number comme le signe # « hashtag » devant le mot-clé de la maison commune.

Number comme le signe # « numéro » où se croisillonnent des traits, des trajets.

Number comme le signe # « dièse » qui élève d’un demi ton la note envisagée.

Décembre 2008